Suivi du littoral & du trait de côte par drone

Suivi du littoral et trait de côte

Obtention de données par drone

La photogrammétrie géo-référencée permet de réaliser un suivi détaillé du littoral. Falaises, zones sableuses, végétation, ou encore ouvrages maritimes, la technologie du drone ouvre la voie aux recherches et suivis scientifiques les plus minutieux. En effet, cette méthode permet de reconstituer la morphologie d’un espace avec une précision centimétrique et donc, d’en déceler la moindre variation.

Notre entreprise de drone Fly HD est dotée de l’expertise et de l’équipement de pointe indispensables aux mesures côtières à destination des scientifiques, bureaux d’étude d’environnements littoraux, ingénieurs et chercheurs. La technique utilisée, la photogrammétrie, est exploitée en cartographie. Elle consiste à reconstituer le relief à partir de photos par drone prises sous différents angles. L’objectif de ces relevés est de pouvoir réaliser des comparaisons d’informations récoltées à des instants T et d’en analyser les écarts.

La première méthode utilisée, nommée « cinématique », consiste à superposer plusieurs orthophotos, puis à comparer l’avancement ou le recul d’une ligne : par exemple le pied d’une dune ou la limite de la végétation. Ces données permettent de constater les mouvements du trait de côte, ainsi que l’évolution d’une végétation suivie.

La seconde technique consiste à comparer un MNT récent (Modèle Numérique de Terrain) à un modèle plus ancien, pour faire mettre en évidence les différences (zones d’érosions et d’accrétions). Selon les résultats, il peut être intéressant de coupler ces modèles à des données hydrodynamiques (courants, houles…) ainsi qu’aux vents, afin d’interpréter les mouvements avec un maximum de fiabilité.

suivi littoral par drone
suivi littoral par drone
Orthophoto de la plage de Guidel

Suivis morphologiques de plages par drone

Grâce aux logiciels SIG (QGis, ArcGis…), on extrait les relevés topographiques par drone d’un MNT, puis les compare à des profils également réalisés par DGPS. Des données de granulométrie (taille, forme, tri du sable), de bathymétrie ou autres peuvent être ajoutés. Il est également possible d’utiliser ces MNT pour réaliser une modélisation 3D par drone d’un site, en y ajoutant certains paramètres afin de simuler l’ampleur et les directions de houles, de grandes marées, etc. L’intérêt est de prévoir certains événements, ou d’en discerner les limites.

Une technique avantageuse, aux nombreuses applications

Outre le suivi des plages et l’évaluation des mouvements de sable, l’utilisation de la photogrammétrie par drone permet de surveiller les versants rocheux sujets à éboulements, d’évaluer les risques propres à chaque falaise, de surveiller les parois rocheuses littorales ou urbaines, ou encore de mesurer les déplacements d’ouvrages maritimes. Grâce aux points levés au centimètre près par un récepteur GPS, il est possible de modéliser la structure et d’analyser les différentes mesures.

Suivi d'ouvrage maritimes

ouvrage maritime
Orthophoto du quai à Concarneau
ouvrage maritime

Suivi de végétation

suivi végétal par drone
Orthophoto sur un marais
suivi végétal par drone
Analyse de la végétation
suivi végétal par drone
Orthophoto sur le parking au Mont Saint-Michel
suivi végétal par drone
Suivi de l’évolution de la végétation

Par rapport aux relevés classiques, cette technique limite largement les délais et les coûts, réduit l’empreinte carbone et apporte une précision similaire à celles des relevés GPS. Les drones offrent aujourd’hui des possibilités de mesures de surfaces très étendues et parfois difficilement accessibles, en fournissant des données de haute qualité.

Contactez Fly HD dès aujourd’hui par téléphone au 06 01 79 29 11 ou envoyez-nous un e-mail pour obtenir un devis.

Retour haut de page